Octobre 2018 : 82.663 personnes sous écrou en France

Octobre 2018 : 82.663 personnes sous écrou en France

Au 1er octobre 2018, 81 884 personnes sont écrouées et parmi elles 70 714 sont détenues. Avec 550 personnes en plus en détention entre septembre et octobre 2018, il s’agit d’un effectif encore jamais atteint sur le nombre de personnes détenues : ce dernier a augmenté de façon beaucoup plus importante que les deux dernières années à la même période. Cette augmentation s’explique surtout par une forte hausse du nombre de personnes prévenues en détention.

Le nombre de personnes écrouées non détenues reste quant à lui relativement stable ce mois-ci, stabilité habituelle par rapport aux derniers mois d’octobre. Cette stabilité cache cependant une hausse du nombre de Placements sous surveillance électronique (10 627) avec en contrepartie importante baisse du nombre de personnes en placement extérieur non hébergés. Celui-ci descend jusqu’à 543, valeur qui n’avait pas été atteinte depuis octobre 2016.

Par rapport aux tendances du mois dernier, cette diminution des personnes en placement extérieur non hébergés s’ajoute au niveau extrêmement bas des placement edxtérieur hébergés observé le mois dernier et qui se perpétue ce mois-ci (273). Le nombre de libération sous contrainte retrouve quant à lui des valeurs habituelles en représentant 0,8% des condamnés écroués. Pour finir, la baisse du nombre de mineurs écroués entamée depuis trois mois prend fin ce mois-ci. Avec 835 mineurs écroués, on retrouve un niveau supérieur aux chiffres de 2017.

La densité carcérale, à 118%, reste stable sur l’ensemble des Directions Interrégionales et des établissements. Il n’empêche que si trois Directions Interrégionales ont vu ce mois-ci leur capacité opérationnelle augmenter, le nombre de personnes détenues a augmenté dans 9 d’entre elles. La densité carcérale varie ainsi selon le type d’établissement. Elle atteint 142 % dans les MA et QMA alors qu’elle est de 86% dans les autres établissements. Les situations sont aussi différentes selon les Directions Interrégionales : Marseille et Toulouse restent les plus touchées.

Pour avoir l’ensemble des données chiffrées, rendez-vous sur le site du Ministère de la Justice en cliquant ici.

La mesure mensuelle de l’incarcération au 1er octobre 2018 est accessible ici.

 

Faire un don

Pour soutenir la mission de la Fondation, chaque don est essentiel

Déposer un dossier

Professionnels au service de l’humain, déposez votre demande d'aide

Fondation de France

La Fondation Après-Tout est placée sous l'égide de la Fondation de France